L' aromathérapie

En 1928, l’ingénieur chimiste, René-Maurice Gattefossé (1881-1950) qui menait des recherches en parfumerie, inventa le mot aromathérapie : aroma (arômes) et thérapie (soins).

L’Aromathérapeute

L’utilisation des huiles essentielles offre un retour à une santé plus naturelle donc bénéfique. Il est important de ne pas confondre le praticien ¬aromathérapeute, conseiller en huiles essentielles, et celui du métier de médecin aromathérapeute. Seuls les médecins ont le droit de soigner avec les huiles essentielles.

Un praticien aromathérapeute est spécialisé dans l’utilisation des pratiques médicales utilisant les huiles essentielles. Ce praticien conseille le patient sur l’utilisation des extraits aromatiques ou des huiles essentielles.
Les propriétés des huiles essentielles sont très puissantes et diverses. Il est conseiller de les utiliser qu’en connaissance de leur propriétés. Les conseils du praticien vous seront indispensable pour apprendre à les diluer en les mélangeant à une huile de support.

Les bienfaits de l’aromathérapie

L’aromathérapie s’utilise en prévention ou curative. Elle prend en compte la personne dans sa globalité. Les huiles essentielles ou huiles végétales. sont extraites à partir de feuilles, de fleurs, de racines ou bien d’écorces.

Dans les années 60, le débat entre les partisans d’une pharmacopée classique et les adeptes de produits naturels battait son plein. Plus scientifique, Le docteur Jean Valnet publia en 1964 « L’Aromathérapie, traitement des maladies par les essences de plantes »

Les huiles essentielles ne sont pas des produits anodins. Leur utilisation nécessite un minimum de connaissances car il existe de nombreuses contre-indications, notamment pour les femmes enceintes.et les enfants.

Les vertus extraordinaires des huiles essentielles résident dans leur apport en bienfaits différents. Leur utilisation principale est en massage, en gélules préparées en pharmacie, en diffusion. Un conseil : les huiles peuvent être dangereuses, ne jamais jouer l’apprenti sorcier sans le conseil avisé d’un expert.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont une ressource fabuleuse pour leur efficacité dans de nombreux domaines (inflammations, maladies d’origine virale, bactérienne ou émotionnelle).

Certaines peuvent s’utiliser pures en diffusion, diluées par voie cutanée (peau) ou par voie orale (réservée aux personnes expérimentées).
Ces huiles végétales ou essentielles sont très faciles d’accès car la majeure partie d’entre elles sont en vente libre sur internet ou dans des magasins spécialisés et même dans des pharmacies.

Les huiles essentielles sont le « coeur » ou l’âme de la plante et sont gorgées de principes actifs (jusqu’à plus de 300 différents pour une huile essentielle complexe), source d’une énergie extraordinaire. Elles possèdent une composition chimique que les professionnels peuvent analyser et ainsi déterminer tous leurs principes actifs.

Une huile essentielle doit toujours comporter son nom français, le nom latin afin d’éviter toute ambiguïté (comme l’eucalyptus, le romarin, la lavande,etc) leurs propriété, le lieu d’origine, la partie de la plante utilisée, le chémotype (catégorie biochimique). Les huiles BIO sont conseillées.

L’huile essentielle est obtenue par distillation à la vapeur d’eau de plantes aromatiques C’est la forme la plus utilisée en aromathérapie.

L’essence est une substance aromatique naturelle contenue dans les feuilles, les fleurs, les fruits, les graines, l’écorce ou encore les racines d’une plante. L’essence de chacun des organes de la plante est extraite par pression.

L’hydrolat aromatique est obtenu à la sortie de la distillation, lorsqu’on sépare les huiles essentielles de l’eau distillée. Cette eau distillée, appelée hydrolat aromatique ne contient environ 5 % d’huiles essentielles.

Une consultation

Comment se déroule une consultation en aromathérapie ?

La consultation d’un aromathérapeute n’est pas obligatoire pour acheter ses huiles essentielles, puisqu’elles sont en vente libre. Cependant, on ne saurait vous recommander de ne pas jouer les apprentis sorciers.
Certaines huiles essentielles dangereuses sont réservées exclusivement aux pharmaciens. Faites vous conseiller afin d’éviter tout risque.

La consultation chez un aromathérapeute a pour objectif d’identifier les attentes de la personne qui a pris rendez-vous. Un aromathérapeute qui n’est pas médecin, ne peut en aucun cas poser un diagnostic, par contre il peut conseiller au patient de voir un médecin qui jugera le bien fondé d’analyses complémentaires,

Afin d’éviter les intoxications, les effets indésirables, l’aromathérapeute évalue les fragilités de terrain chez le patient. Il demande systématiquement les antécédents médicaux, les allergies ou les problèmes héréditaires. Il effectue enfin des tests cutanés d’huiles essentielles (diluées) afin d’évaluer votre tolérance.

Durée et prix d’une séance d’aromathérapie

La consultation d’un aromathérapeute requiert de 30 à 45 minutes.

Montant d’une consultation : 35 euros